Jugement majoritaire et scrutin de liste

Oui je vais essayer ça (avec la mention Insuffisant qui est en quelque sorte une mention neutre). Elle peut permettre de s’exprimer sur des listes sur lesquelles on n’a pas trop d’avis. On verra ce que ça donne.

1 J'aime

Il ya une 34ème liste qui a été validée " UNE EUROPE AU SERVICE DES PEUPLES"
https://elections.interieur.gouv.fr/europeennes-2019/

Pour aller plus loin que le test et faire des simulations il faudrait faire réaliser par un institut un véritable sondage (1000 électeurs avec méthode des quotas) avant le 26 mai

1 J'aime

Politique et opinion a lancé un autre vote au JM sur les européennes (fin prévue au 24/05) :

edit : au final 106 participants et le parti pirate qui arrive en tête. Je maintiens que l’on ne pourra réellement travailler et communiquer sur ce genre d’expérience que si elle sont réalisées dans les conditions d’un sondage avec un institut

1 J'aime

Comme je le disais sur le sujet Quelles règles précises pour le préférendum ? (préférendum que je soutiens tel que décrit), où je soutiens le jugement majoritaire pour élire un dirigeant et pour voter chaque loi que ce soit au parlement ou par préférendum, je ne pense pas qu’il faille utiliser le jugement majoritaire pour des élections d’assemblée, car le but n’est pas du tout le même (selon moi) que celui d’adopter une loi sur un sujet ou d’élire un président (que ce soit national, régional, ou un maire) ou un ministre.

Il y a justement plusieurs députés de manière à représenter un suffisamment grand ensemble des électeurs. J’espère qu’on sera d’accord pour dire qu’avec nos modes de scrutin actuels (style uninominal par circonscription) ce n’est pas une grande réussite.

Je pense que @kcarriere et @sdm94 ont perçu que le scrutin de liste bloquée tel que l’applique la France pour les élections des eurodéputés (je rappelle que chaque pays peut fixer ses règles et peut facilement contourner les principes électoraux de l’UE) correspond au scrutin uninominal au sens où l’on vote pour une seule des listes de candidats sans pouvoir s’exprimer sur celle-ci ni sur les autres. Par contre j’ai quelques problèmes avec la proposition, d’une part l’idée d’appliquer le jugement majoritaire et des listes bloquées pour des élections d’assemblée, et d’autre part la méthode de calcul de répartition des sièges et ce qu’elle implique (on peut en reparler sur ce sujet).

Je vous conseille donc de chercher des modes de scrutin existants déjà avec tous leurs mécanismes, en particulier sur ce site http://aceproject.org/ace-fr/topics/es/default afin de voir s’il y a des bons éléments à reprendre et lesquels seraient à éviter, d’inventer de nouveaux modes de scrutin et techniques d’agrégation des votes, et surtout…

…chercher quels critères veut-on satisfaire et quels buts vise t-on.
Pour toutes ces raisons je vous suggère de vous pencher sur le vote unique transférable.
Je vous met le lien vers mes sources et mes arguments, que j’avais regroupé dans l’onglet source de cette proposition : https://parlement-et-citoyens.fr/projects/referendum-dinitiative-citoyenne/consultation/consultation-48/opinions/formes-de-ric-il-existe-diverses-formes-de-ric-selon-les-perimetres-auxquels-le-referendum-peut-sappliquer-quelles-sont-les-formes-de-ric-qui-vous-paraissent-adaptees/vote-unique-transferable-dans-1-unique-circonscription-densemble-pour-toutes-les-elections-dassemblee.

Une autre possibilité de mode de scrutin d’assemblée qui soit à la fois personnel ET proportionnel, qui encourage à augmenter l’offre politique, sans trop inciter au vote utile ou au vote tactique (au moins a priori), est le vote d’approbation proportionnel que je viens de trouver sur Wikipédia.

Perso mon principal reproche à ce mode de scrutin est d’être binaire, ce qui s’explique par le fait que c’est une forme de vote d’approbation, tel que le vote unique non transférable, mais la différence est qu’il est plutôt proportionnel, alors que le vote unique non transférable est basé à 100% sur des calculs de vote utile.

Et donc je préfère le vote d’approbation proportionnel à de l’uninominal par circonscription.
Par définition le vote d’approbation exige plusieurs sièges par circonscription pour ne pas être un scrutin uninominal à 1 tour par circonscription. Il en est de même pour le scrutin proportionnel plurinominal de liste fermée utilisée pour élire les eurodéputés dans la majorité des pays de l’UE, comme on le voit avec l’eurodéputé du collège germanophone belge.